Epargne : François Villeroy de Galhau appelle à la création de nouveaux produits

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a souhaité vendredi la création de nouveau produits d’épargne pouvant être investis dans l’économie réelle et offrant une garantie de capital à long terme à leurs souscripteurs.

« Cela fait sens de proposer aux épargnants de nouvelles formules complémentaires d’épargne, moins liquides durant les premières années mais incluant une sorte de garantie de capital à long terme », a déclaré le gouverneur lors d’une conférence. Ces produits fourniraient, d’une part, « aux intermédiaires financiers, en particulier aux assureurs-vie, des engagements suffisamment longs » pour leur permettre de « prendre des risques muutualisés, sous la forme d’investissements de capital essentiellement ».

En contrepartie, les épargnants bénéficieraient de plus hauts rendements grâce à ce capital de long terme. Enfin, pour promouvoir le développement de ces produits d’épargne, il faudrait « au moins, éviter toute distorsion fiscale susceptible de les pénaliser plus que les investissements liquides et sans risque », a estimé M. Villeroy de Galhau. Un principe qui rappelle celui de l’eurocroissance.

Le gouverneur est également revenu sur le projet d’Union de financement et d’investissement (UFI), l’un de ses thèmes de prédilection, qui pourrait « encourager le développement d’un écosystème pan-européen du capital risque », afin que l’Europe dispose de fonds d’investissement de tailles comparables à ceux des Etats-Unis. En outre, l’UFI pourrait aussi inciter à une « convergence plus poussée des régimes d’insolvabilité » européens ainsi qu’à une standardisation des informations financières concernant les entreprises européennes, y compris les PME, a estimé M. Villeroy de Galhau.

Avec AFP