En bref : AIG met en vente sa filiale assurance vie asiatique

    Fidèle à sa ligne de conduite, AIG, le géant américain de l’assurance, se sépare d’une filiale d’assurance vie en Asie et espère encaisser 20 milliards de dollars révèle le Financial Times dans un article daté du 21 janvier. L’assureur doit rembourser sa dette contractée auprès de l’état américain et qui s’élève à 60 milliards de dollars.

    Détenu à 80% par l’Etat, AIG n’a plus le choix et doit céder ses actifs pour rembourser le prêt colossal consenti par l’administration américaine.
    La vente de ses filiales assurances-vie, nouvelle stratégie du groupe qui veut se concentrer sur l’assurance IARD (lire notre article) commence donc en Asie.

    Le Financial Times cite des possibles repreneurs parmi lesquels un autre géant de l’assurance vie, le Chinois China Life, premier assureur vie au monde, la banque HSBC, Prudential, groupe d’assurance britannique ou le Prudential Financial, sa filiale américaine. L’Allemand Allianz et ManuLife Financial, un des plus grands groupes d’assurance aux Etats-Unis se seraient également renseignés.

    La filiale pourrait être découpée en plusieurs tranches selon les offres des acquéreurs potentiels. Un premier tour d’enchère à lieu jusqu’à la fin du mois de février.

    Pour rappel, AIG avait été sauvé par le gouvernement américain après avoir approché la faillite. L’Etat avait investi près de 150 milliards de dollars dans le groupe d’assurance.
    Le groupe s’est également désengagé de son sponsoring maillot avec le club de football de Manchester United dont le contrat de 25M$ par an court jusqu’en mai 2010.

    Source : Financial Times