Damien Guermonprez quitte Aon France

Aon France a annoncé le départ de son président directeur général Damien Guermonprez, en poste depuis janvier dernier. Robert Leblanc arrivera le 1er octobre prochain en tant que CEO d’Aon risk services France, poste vacant du fait du départ d’Hervé Houdard. Un vaste jeu de chaises musicales est en cours dans le grand courtage.

Aon bouge ! Décidément, le slogan de la société de courtage est bien choisi. Le groupe a annoncé le 28 août dernier, à la surprise générale, le départ de Damien Guermonprez, aux commandes depuis janvier 2009. Le board de Chicago a décidé de frapper un grand coup en débarquant son ancien protégé dont la mission première consistait à remettre la filiale française sur de bons rails via un grand plan de restructuration. Damien Guermonprez n’aura finalement pas eu le temps d’aller au bout de ses réformes.

A la place de l’outsider venu du monde bancaire, dont le style de management était controversé, la direction d’Aon a préféré installer un homme du sérail. Aon France s’offre une recrue de choix en la personne de Robert Leblanc, ancien président du directoire de Siaci et co-président du CSCA, qui rejoindra le groupe le 1er octobre prochain. Dans un premier temps, cette figure du courtage remplacera Hervé Houdard à la tête d’Aon risks services France. Mais au regard de son expérience et de la configuration des événements, la logique voudrait que Robert Leblanc devienne numéro un d’Aon France. Et c’est Agnès Vincent, qui vient de démissionner de son poste de codirectrice de la division grands risques de Marsh pour rejoindre Aon, qui prendrait alors les rênes du pôle dommages. Son successeur est déjà choisi du côté de MMC, qui communiquera très rapidement son identité. Hervé Houdard, quant à lui, arrive chez Siaci Saint Honoré en qualité de directeur général. Sa prise de fonction effective est prévue d’ici la fin de l’année chez S2H.

Le rythme des transferts devrait ainsi s’accélérer à l’orée de la reprise et à trois semaines des Journées du courtage, le grand raout de la profession. Laurent Belhout, directeur exécutif Iard de Siaci Saint Honoré, a d’ores et déjà annoncé son départ. Un comité de pilotage coordonné par Martin Ferté a été mis en place pour assurer l’intérim.