Crash vol Yemenia : La “localisation exacte” et la récupération des boîtes noires pas avant plusieurs jours

    La “localisation exacte” et le repêchage des boîtes noires de l’A310 de Yemenia qui s’est écrasé au large des Comores, n’interviendra pas avant plusieurs jours, a déclaré à l’AFP un officier de la Marine nationale française.

    “La localisation exacte des boîtes noires est attendue dans les prochains jours. Le repêchage des boîtes noires ne pourra donc être possible qu’après plusieurs jours”, a indiqué à l’AFP le Capitaine de corvette, Christophe Levivier. “La France a décidé de faire venir un bateau hydrographique, le Beautemps-Beauprès basé à Brest, qui était en mission dans la Corne de l’Afrique, afin de déterminer de manière beaucoup plus précise la profondeur des balises et du fond”, a-t-il ajouté.

    “En fonction de la profondeur, on utilisera différent type de moyens sous-marins”, a-t-il expliqué précisant que “ce bateau est attendu entre le 12 et le 17 juillet au Comores”.

    Plus tôt dimanche, le directeur de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie des Comores (ANACM), Abdou Saïd Madi, avait indiqué à l’AFP à Moroni que les boîtes se trouvaient “de dix à douze kilomètres de la plage de Mitsamiouli”, au nord de Moroni. Selon lui, l’épave pourrait se trouver “dans les 500 ou 600 mètres de profondeur” cequi justifiait notamment une demande d’aide “aux pays étrangers pour faire sortir l’avion de la mer”.

    L’enquêteur principal de l’ANACM, Ali Abdou Mohamed, interrogé dimanche par des journalistes à Moroni, a précisé que les Comores ne disposant pas “des moyens technique d’exploitation des données contenues dans les enregistreurs”, elle devront être envoyées “à l’étranger”.

    L’Airbus de Yemenia s’est abîmé en mer dans la nuit de lundi à mardi peu avant son atterrissage, avec 153 personnes à bord. Un seul passager, une adolescente de 12 ans, a survécu.

    AFP