Cession : Le succès de sa vente d’actions permet au Trésor de descendre à 61% dans le capital d’AIG

Le gouvernement américain a annoncé lundi que le succès de la vente de ses actions du groupe d’assurance AIG lui permettait de descendre à 61% du capital du groupe, contre 70% auparavant.

Le Trésor a indiqué dans un communiqué que les acquéreurs avaient levé lundi l’option de surallocation permettant la vente de 750 millions de dollars supplémentaires. Il s’agit de 24,6 millions d’actions ordinaires (soit 2% du capital) au prix unitaire de 30,50 dollars.

Dimanche, le gouvernement avait annoncé une première vente de 163,9 millions d’actions (soit 7% du capital) au même prix. Au total, l’opération aura donc rapporté à l’Etat fédéral 5,8 milliards de dollars.

L’action AIG a fini à 31,84 dollars lundi à la Bourse de New York, en baisse de 3,02%, ce qui valorise la part encore détenue par Washington (1,06 milliard d’actions) à 33,8 milliards de dollars. Le Trésor a cependant indiqué qu’il estimait sa valeur à 30 milliards.

L’ancien numéro un mondial de l’assurance avait été sauvé de la faillite en septembre 2008 grâce à une nationalisation et un prêt de la banque centrale (Fed), qui avait dû être complété par d’autres interventions des pouvoirs publics dans les mois suivants.