Cession : La vente d’Axa Private Equity patine, selon Henri de Castries

Des discussions sont toujours en cours pour la vente d’Axa Private Equity mais Axa se heurte à un manque d’appétit des investisseurs étrangers pour la France.

Depuis septembre 2011, Axa étudie la possibilité de vendre sa filiale de private equity, Axa Private Equity (Axa PE), spécialisée dans l’investissement dans les sociétés non cotées. Mais l’assureur peine toujours à trouver des investisseurs étrangers.

« Nous continuons nos discussions avec le management et un certain nombre d’investisseurs », a déclaré le PDG d’Axa, Henri de Castries, lors d’une conférence de présentation des résultats 2012. Il n’a pas précisé quels étaient les investisseurs intéressés. « Dans la constitution des tours de table, il ne vous a pas échappé que l’attractivité de la France, pour un certain nombre d’investisseurs étrangers, est un sujet qui parfois suscite des questions », a déploré le PDG du groupe.

 Axa PE est devenu au fil des ans l’un des plus gros acteurs du marché. Ili revendique 28 milliards de dollars d’actifs sous gestion.