Cat’Nat’ / Réassurance : Les réassureurs affectés en bourse par le séisme au Japon

Le titre des réassureurs Scor, Munich Re et Swiss Re subissent de lourdes chutes sur les marchés financiers suite au tremblement de terre survenu ce vendredi matin au Japon, suivi de répliques et d’un tsunami. Les dégâts importants inquiètent les analystes. Le Japon est l’un des pays les plus touchés par les tremblement de terre mais il est également très assuré et donc réassuré contre ce type d’évènement.

Le titre du réassureur Scor, faisait partie des plus fortes baisses du marché parisien vendredi matin, directement affecté par le violent séisme suivi d’un tsunami qui a touché le Japon.

Aux alentours de 10h30,  le titre Scor lâchait 5,59% à 19,16 euros dans un marché en repli de 0,81% selon l’AFP.

Il s’agirait du plus puissant séisme jamais enregistré dans l’archipel, a annoncé l’agence de météorologie japonaise. « Après les inondations en Australie, le tremblement de terre en Nouvelle-Zélande et maintenant le séisme au Japon, la facture des réassureurs s’annonce déjà salée pour les premiers mois de l’année », a indiqué un analyste spécialiste du secteur qui a requis l’anonymat.

Pour l’instant, il est bien trop tôt pour évaluer les dégâts du séisme japonais et les coûts pour les réassureurs mais cela risque de s’élever à d’importants montants compte tenu de la densité de la population, a-t-il ajouté.

Tous les réassureurs touchés

Le séisme de Kobé en 1995 avait coûté environ 130 milliards de dollars, a rappelé Pierre Flabbée, analyste chez Kepler. Le séisme d’une magnitude de 8,9 est survenu vendredi matin au large des côtes de l’archipel nippon, suivi de nombreuses répliques et d’un tsunami. De nombreux dégâts, incendies et blessés ont déjà été rapportés par les médias, ainsi que des morts et des disparus.

A Francfort, le premier réassureur mondial Munich Re chutait de 4,71% et l’assureur Allianz lâchait 1,91%.
Le titre du réassureur helvétique Swiss Re chutait vendredi à la Bourse suisse, après le très fort séisme survenu au large du Japon, qui a fait au moins 19 morts selon les médias.

A l’ouverture, l’action Swiss Re plongeait de plus de 8,50% dans un marché en repli. Mais à 09H11 GMT, le titre avait largement réduit sa chute, ne reculant plus que de 4,2% à 51,35 francs suisses, tandis que l’indice SMI cédait 0,36%. « Il est trop tôt pour aborder les conséquences financières que ce soit pour le secteur ou pour une entreprise comme Swiss Re », a déclaré à l’AFP un porte-parole du groupe suisse, Tom Armitage.

(Avec AFP)