[Carte interactive] Risques naturels : Où en est la France ?

CARTE INTERACTIVE – A l’heure où se tient la COP21, nous nous sommes demandés comment étaient répartis les risques naturels sur le territoire français. Près de 9 communes sur 10 sont concernées par au moins un aléa.

Selon la base de données Gaspar (Gestion assistée des procédures administratives relatives aux risques naturels et technologiques) de la Direction générale de la prévention des risques (DGPR), quelque 32.709 communes en France (métropolitaine et ultra-marine) sont concernées par les risques naturels, soit 89% villes et villages du territoire.

Sur les 26 risques naturels répertoriés par la DGPR, sept communes, toutes situées dans les Côtes d’Armor, sont soumises à 12 d’entre eux. Pour autant, la plupart connaissent deux risques ou moins.

Au total, 97.313 risques sont recensés en France. Les risques les plus prégnants concernent les mouvements de terrain, suivis des inondations et, séisme.

Alors que les chefs d’Etat du monde entier vont tenter de trouver un accord sur le climat, le sujet d’une réforme du régime cat’nat refait régulièrement surface. Récemment le Cese se prononçait pour une modulation des cotisations en fonction de l’exposition au risque. Rappelons que la contribution appliquée aux particuliers sur leurs contrats dommages est la même pour tous quel que soit son lieu de résidence. C’est le principe de la mutualisation cher à quelques acteurs du secteur.

Mais certains craignent que les dérèglements climatiques ne viennent mettre à mal le régime cat’nat. « Tant qu’on constate une grosse catastrophe naturelle de temps en temps, la CCR a des réserves solides pour absorber le coût des sinistres. Mais, si avec le réchauffement climatique, les événements deviennent plus fréquents et l’urbanisation se renforce sur le littoral par exemple, il faudra rapidement changer de modèle », nous confiait un assureur.

Des « sanctions » financières, par le jeu des franchises touchent les communes qui n’ont pas mis en place de Plans de préventions des risques naturels (PPRN). A l’heure actuelle, 28.107 PPRN ont été signés et 19.621 Plans communaux de sauvegarde (PCS). Mais certains de ces plans seraient des coquilles vides pour échapper à la majoration. D’autres peinent à les mettre en place faut d’arriver à un consensus entre les acteurs concernés.

Reste qu’au jeu de la modulation des cotisations, certains seraient clairement perdants. Comme le montre la carte ci-dessous, une partie de la Bretagne, des Alpes, ou encore de l’Ouest de la France concentrent beaucoup de risques naturel. Ainsi, plus les zones sont rouges, plus le nombre de risques répertoriés par la DGPR est élevé.

Sur la carte ci-dessous, vous obtenez les risques par communes en cliquant ou en passant le doigt dessus. Vous pouvez également effectuer une recherche par ville en utilisant le moteur situé en haut à droite de la carte. Pour plus de confort de navigation, n’hésitez pas à passer la carte en plein écran.