Bernard Spitz propose d’allonger la durée de détention de l’assurance vie

    Dans un entretien accordé aujourd’hui au quotidien “La Tribune”, Bernard Spitz, le nouveau président de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) propose une mesure visant à réformer la fiscalité de l’assurance-vie.

    Une fiscalité qui, d’une part, inciterait les Français à conserver leur épargne, d’autre part, permettrait de “sécuriser la collecte” et, enfin, de préserverait “la capacité d’investissement en actions des assureurs”.

    Cette mesure consisterait à créer un nouvel étage à douze ans au-delà duquel, “au lieu d’être taxés à 7,5 %, les gains auraient une fiscalité zéro”. Selon Bernard Spitz, le recul de la collecte en 2008 est un phénomène conjoncturel : “avec la baisse actuelle des taux à court terme et celle attendue du livret A en février prochain, l’assurance vie conserve toute sa compétitivité”.