Assurbanque : La Macif avance sur son projet bancaire

Fin 2011, la Macif devrait proposer une offre bancaire avec un compte courant rémunéré, une carte de retrait et une large palette de services bancaires (virement, chèque de banque…). Le déploiement se fera dans les points d’accueil au cours de l’année. Actuellement, 4.300 sociétaires ont déjà souscrit un compte nommé Bleu Anis.

Longtemps annoncé et retardé, le projet bancaire de la Macif, dans sa forme la plus aboutie, devrait être effectif en fin d’année 2011. A ce moment là, la mutuelle niortaise proposera un compte courant rémunéré, avec cartes Visa, possibilités de retrait sans frais et une remise quand les achats se font par carte pouvant aller jusqu’à 30 euros par an.

Le déploiement se fera courant 2011. Les objectifs sont fixés à la fin de l’année, le temps d’équiper et de former les délégations régionales. La place d’internet dans la gestion au quotidien du compte est aussi essentielle, tout comme la plateforme téléphonique pour compléter les 545 points d’accueil.

La Macif veut surfer sur les « valeurs » qu’elle met régulièrement en avant dans sa communication vers le public et propose une banque (qui n’est jamais nommée comme telle) classique avec en point d’orgue ces valeurs de « partage », « prévention », « juste coût » et « transparence » pour se distinguer des banques traditionnelles, mises en cause dans la crise.

La cible première est le portefeuille de l’assureur. Avec près de 5 millions de sociétaires, le potentiel de développement est grand. Chez les assureurs, seuls Axa, Allianz et Groupama ont travaillé sur la banque pour proposer une offre bancaire en complément de l’offre assurance.