Assurance retraite : 37,4M d’euros de fraudes évités en 2010

47,5M d’euros de fraudes à la retraite ont été constatées pour l’année 2010, a annoncé jeudi la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav).

L’assurance retraite a constaté une hausse des fraudes qui se sont multipliées par 15 en 4 ans, avec un bond de 80% en 2010. Le montant total des fraudes, repérées pour le moins, s’élève pour 2010 à 47,5M d’euros pour 2010 contre 25,4M pour 2010.

Parmi ces fraudes pointées du doigt par la Cnav, les préjudices constatés c’est-à-dire les sommes indûment versées ont atteint 10,14M d’euros : 40% concernent des omissions de déclarations, 40% de fausses déclarations et 20% de faux documents.

Le reste de cette somme représente en fait ce que la Cnav considère comme des préjudices évités, soit 37,4M d’euros qui auraient dû être versés au cours des prochaines années si les tricheries n’avaient pas été repérées. Soit 28M d’euros sur des prestations en cours de paiement et 9M sur des prestations pas encore versées.

Les contrôles sur les pensions de retraite touchées à l’étranger, qui concernent 1,2 millions de personnes, Français émigrés ou anciens travailleurs immigrés retournés dans leur pays d’origine, ont également été renforcés : 3.500 pensions ont été supprimées en 2010.

Depuis 3 ans, l’Etat a décrété « priorité nationale » la lutte contre la fraude et déployé, à ce titre, 75 postes agents anti-fraude contre une trentaine en 2008. Le budget total de cette surveillance s’élève à 4,9M d’euros. Le total du nombre d’enquêtes effectuées au cours de l’année 2010 atteint 9.608 contre 8.193 en 2009.