Assurance habitation : Où assurer son logement coûte-il le moins cher ?

INFOGRAPHIE – Dans son baromètre 2016 des primes d’assurance habitation, le comparateur LeLynx.fr note de fortes disparités entre les régions. L’Île-de-France et la région Paca sont les zones géographiques dans lesquelles la MRH est la plus chère.

Que l’on possède une maison ou un appartement, mieux vaut habiter dans le Nord-Ouest de la France pour bénéficier des primes d’assurance habitation les moins onéreuses, selon le baromètre LeLynx.fr. A l’inverse, en Paca et en Île-de-France, les cotisations sont nettement plus élevées (voir carte ci-dessous).

Le comparateur explique cet écart par une plus forte sinistralité. La région Paca est régulièrement touchée par des épisodes d’inondation aussi rapides qu’intenses. Au mois d’octobre 2015, les intempéries avaient coûté 605 millions d’euros au secteur. L’Île-de-France aussi a été touchée par des inondations au printemps. Mais le LeLynx explique le niveau des primes par une plus grande sinistralité en termes de dégâts des eaux. Ils représentent 71% des sinistres contre 61% au niveau national. « Plusieurs raisons peuvent expliquer cette surreprésentation, comme l’ancienneté de certains bâtiments franciliens et le nombre important d’immeubles où ce type de sinistre peut toucher plus d’un assuré à la fois », indique LeLynx dans son étude.

Du côté des grandes villes, c’est Marseille qui remporte la palme de la ville où s’assurer coûte le plus cher. En moyenne, tous logements confondus, la prime s’établit à 198 euros, soit 66 euros de plus que pour un Nantais. La moyenne nationale pour une prime, quel que soit le type d’habitation se monte à 189 euros par an.