Assurance auto : Solly Azar permet jusqu’à 12% de baisse de tarif « pour les petits rouleurs »

Que ce soit par souci d’économies ou par changement de mode de vie, les Français utilisent moins la voiture. Solly Azar apporte une solution à ses assurés avec l’offre « petits rouleurs ».

Les contrats auto se personnalisent de plus en plus. Pour ses clients « petits rouleurs », le courtier grossiste Solly Azar adapte donc ses formules en leur permettant de réaliser d’importantes économies, allant de 7 à 12% sur le tarif, s’ils ne dépassent pas les 8.000 km par an. « Nous répondons à la demande de nos courtiers partenaires et leurs assurés qui souhaitent que leur tarif soit plus ajusté à leur utilisation, surtout s’ils prennent peu le volant et ont donc peu de sinistres à déclarer », explique Christophe Michal, responsable du service technique produit et actuariat chez Solly Azar.

De manière générale, cela répond à une tendance de fond : les Français roulent moins. En une dizaine d’année, le nombre de kilomètres parcourus par an a chuté d’environ 100 km par véhicule selon l’Insee. En 2001, on relevait 13.800 km parcourus au compteur des Français contre 12.753 km en 2014.

Les assureurs ont donc aussi mis à jour leurs compteurs en proposant des formules adaptées au kilométrage parcouru. Précurseur sur les offres Pay as you drive en 2008 avec l’assurance Easy Drive qui nécessitait l’installation GPS dans le véhicule, Solly Azar opte aujourd’hui pour des offres au forfait kilométrique. C’est dernière solution répond au besoin de personnalisation des contrats auto et aux changements de mode de vie. « Cette offre est adressée à des conducteurs qui utilisent de plus en plus les transports en commun, qui ne prennent la voiture qu’en week-end, pour la seconde voiture d’un couple, ou encore pour des personnes âgées », précise Christophe Michal. Les assurés peuvent choisir cette option à la souscription et de façon déclarative. Aucun contrôle n’est réalisé avant qu’un sinistre ne survienne. Dans ce cas, la différence de kilométrage au compteur doit être inférieure au seuil de 8.000 km pour pouvoir continuer à bénéficier de l’avantage tarifaire.