Assurance Auto Facile : La garantie “dommages corporels du conducteur”

    En cas d’accident, le conducteur qui subi des dommages corporels peut être indemnisé. Tout est fonction de son niveau de responsabilité. Si celle-ci est engagée, même partiellement, il devra avoir souscrit à une garantie dommages corporels.

    La garantie dommages corporels couvre, comme son nom l’indique, les dommages corporels et ne s’applique pas au véhicule ni aux effets personnels. Toute de même, les vêtements portés par le conducteur au moment de son accident sont souvent pris en compte.

    Au moment d’indemniser, l’assureur va établir, en fonction des termes du contrat souscrit, une liste des postes de remboursements. Il s’agit des frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques, d’hospitalisation et les éventuelles prothèses.
    En cas d’incapacité de travail, temporaire ou permanente, l’expert devra également déterminer le préjudice financier lié à l’accident tout comme les préjudices liés au décès si besoin.
    L’expertise médicale ne peut être effectuée qu’une fois les blessures soignées et la situation médicale stabilisée, en général après une période de convalescence.

    Il existe aussi des préjudices moins connus qui peuvent être couverts par le contrat. Ainsi, tout ce qui peut empêcher un assuré de reprendre une vie normale (pratique sportive, préjudice esthétique ou infirmité contraignante) est pris en compte, toujours lors de l’expertise médicale. A noter que le médecin traitant peut assister et accompagner l’expertise.
    La gravité des blessures engendrées par l’accident repousse le moment de l’expertise médicale et peut allonger considérablement le début de l’indemnisation.