Assistance/Eté 2009 : Des français de plus en plus demandeurs de services

    Le SNSA (Syndicat National des Sociétés d’Assistance) qui regroupe 95% des assisteurs en France, annonce une année record pour l’année 2009.

    Plus de 1 million d’interventions en juillet-août

    En Juillet/Août les membres du SNSA  ont réalisé 1.077.000 interventions, soit 9% de plus qu’en 2008 et 23% de plus qu’en 2007.

    Le secteur Automobile : une croissance à 2 chiffres

    Le chiffre de 912.000 appels d’assurés en panne ou accidentés, soit un appel toutes les 5 secondes jour et nuit, démontre que les automobilistes connaissent de mieux en mieux l’étendue des services offerts par les sociétés d’assistance dans ce domaine. Ce chiffre représente une augmentation de 10 % en regard de l’année 2008.

    Les Services à Domicile : une évolution constante malgré la crise

    Croissance également pour les services a domicile qui ont enregistré 121.000 interventions soit 5% de plus que l’an passé qui avait rappelons-le, affiché une augmentation spectaculaire de plus de 30 %. Bien que le contexte économique ne soit pas favorable au développement de ce secteur, les services à domicile sont néanmoins de plus en plus appréciés des personnes âgées ou légèrement dépendantes, des familles monoparentales ou de celles dont les deux parents ont une activité professionnelle très prenante.

    L’Assistance Médicale : en recul par rapport à l’année 2008

    L’assistance médicale a connu cet été une légère baisse d’activité et affiche un recul de 5 % par rapport à 2008, conséquence directe d’une situation économique tendue qui a amené les voyageurs à partir en vacances moins loin et moins longtemps.

    Les 44.000 cas médicaux traités en juillet et août concernent majoritairement des opérations de rapatriement vers la France de personnes malades ou blessées à l’étranger.

    Un emploi saisonnier qui évolue

    Chaque année, pour faire face à ce pic d’activité, les assisteurs ont recours à un personnel saisonnier ayant un excellent niveau de formation et pouvant prendre en compte des appels de toutes nationalités.

    50 % d’entre eux sont bilingues et 30 % sont trilingues. Ces collaborateurs ont reçu une formation spécifique d’un mois avant d’être mis en « double commande » avec un collègue chevronné.

    Si traditionnellement, les étudiants sont très majoritaires, une nouvelle tendance se confirme depuis quelques années. Des personnes moins jeunes, très diplômées (bac + 4 ou 5) et qualifiées se présentent pour obtenir un CDD. Elles représentaient 40 % des saisonniers cette année. Pour certaines d’entre elles de plus en plus touchées par la crise de l’emploi, le secteur de l’assistance qui continue de connaître une croissance globale, offre une réelle opportunité d’intégrer l’entreprise avec un emploi permanent.