AIG vend des activités de financement d’assurance-vie pour 679 millions de dollars

    L’assureur américain AIG, nationalisé à l’automne, a annoncé mardi avoir vendu pour 679 millions de dollars en numéraire les activités de financement (“premium financing”) de contrats d’assurance-vie de deux de ses filiales aux Etats-Unis.

    Ces activités, qui dépendaient de AIG Credit et A.I. Credit Consumer Discount Company, ont été reprises par l’assureur First Insurance Funding (FIFC), filiale du groupe de services financiers Wintrust Financial, a indiqué AIG dans un communiqué. “Si certaines conditions sont réunies, FIFC rachètera de surcroît des activités supplémentaires” dans le même domaine pour 61,2 millions de dollars, a ajouté le groupe.

    Les activités cédées consistent à offrir des financements à des personnes fortunées, mais dont les actifs ne sont pas liquides, pour leur permettre de souscrire à des contrats d’assurance-vie importants.

    De son côté, First Insurance Funding, basé dans l’Illinois (nord-est), s’est félicité de son acquisition dans un communiqué distinct. “A.I. Credit est reconnu comme un pionnier dans le développement et la vente de produits de +premium financing+ en assurance-vie (…) Cette acquisition est une étape importante pour Wintrust vers la concrétisation de ses projets d’expansion dans ce secteur”, a commenté Edward Wehmer, PDG de Wintrust.

    Ayant reçu depuis l’automne plus de 170 milliards de dollars d’aide fédérale, AIG a entrepris de céder des actifs afin de rembourser l’Etat. Le groupe avait annoncé début juillet vouloir fédérer une partie de ses activités d’assurance-vie sous la marque ALICO afin de s’en séparer via une éventuelle introduction en Bourse. L’opération serait de toute autre ampleur que celle annoncé mardi, puisque la valorisation d’ALICO pourrait atteindre jusqu’à 20 milliards de dollars, selon les sources.

    AFP