Acquisition : Fairfax lance une OPA sur l’assureur Brit

Le groupe canadien de services financiers Fairfax Financial Holdings a lancé une offre publique d’achat amicale sur Brit plc, un assureur spécialisé et réassureur, valorisé 1,88Md de dollars US, selon un communiqué publié dans la nuit de mardi.

Fairfax propose 305 pence en numéraire par action Brit, ce qui traduit une prime pour les actionnaires de la société britannique de 11% par rapport au dernier cours coté de leurs titres. Fairfax est déjà assuré du succès de son offre dans la mesure où les actionnaires majoritaires de Brit, les fonds Apollo Global et CVC, qui détiennent à eux deux 73% du capital, lui ont promis d’apporter leurs titres.

L’opération va permettre à Fairfax d’acquérir une présence significative sur le marché londonien du Lloyds. Le canadien affirme qu’il va ainsi se hisser parmi les cinq premiers intervenants sur ce marché. Les deux entreprises se connaissent bien dans la mesure où Fairfax avait repris en 2012 un portefeuille de polices de Brit gérées en extinction.

Fondé en 1999 sous le nom de Benfield & Rea Investment Trust, Brit est une société britannique mais son siège est à Amsterdam (Pays-Bas). Rachetée par Apollo et CVC en 2010, elle a fait son retour à la Bourse de Londres au début de l’an dernier.

Dans son communiqué, Fairfax souligne que le prix réel de l’opération est en fait de l’ordre de 280 pence par action, dans la mesure où Brit devrait verser à ses actionnaires un dividende de l’ordre de 25 pence au titre de l’exercice écoulé.

Le canadien relève donc que le prix payé est très modéré puisqu’il correspond à moins de 10 années de bénéfices de sa cible. Il équivaut également à une année de ses propres profits (Fairfax a réalisé l’an dernier un bénéfice net de 1,6Md de dollars).

Au cours des neuf mois achevés fin septembre, Brit a encaissé pour 990,7M de livres de primes (1,3Md d’euros). La société doit publier ses résultats annuels le 25 février.