Accident : XL assure la compagnie ferroviaire dans la catastrophe au Québec

XL assure la compagnie ferroviaire dont le déraillement d’un train convoyant du pétrole a provoqué un incendie meurtrier et a ravagé la ville Lac-Mégantic.

L’assureur XL Group a confirmé en début de semaine être un des assureurs de la compagnie ferroviaire MMA (Montreal, Main & Atlantic Railway) impliquée dans la terrible catastrophe ferroviaire du Lac-Mégantic au Québec.

C’est ce que rapporte la presse américaine en citant Christine Weirsky, porte-parole de XL. “Nous sommes sur place et travaillons en étroite collaboration avec MMA et les autorités, nos pensées et nos prières vont à la communauté”, a affirmé Christine Weirsky. Elle s’est refusée à parler spécifiquement des polices d’assurance qui couvrent la compagnie ferroviaire.

Le 6 juillet, un train convoyant du pétrole brut a déraillé en plein centre-ville, faisant exploser au moins quatre wagons-citernes. Une partie de la ville a été ravagée par les flammes et 50 personnes sont portées disparues.

“Les limites de nos assurances vont être testées”

Edward Burkhardt, le président de MMA a déclaré pour sa part : “nous avons beaucoup d’assurances”, et d’ajouter : “je ne vais pas commencer à me pencher maintenant sur les limites de nos assurances. Je crois qu’elles vont être testées”.

La Gazette de Montreal rapporte, jeudi 18 juillet, qu’Ed. Burkhardt “ne peut pas affirmer que son assurance sera suffisante pour couvrir les indemnités aux victimes et aux dommages“. En cas d’acte de négligence ou d’accident engageant la responsabilité du transporteur, l’assureur pourrait se retirer du jeu.

Aujourd’hui la compagnie ferroviaire rejette toute responsabilité et explique que l’accident a été provoqué par la négligence d’un de ses employés – qui vient d’être licencié – qui n’aurait pas actionné correctement les freins du train en stationnement et qui a dévalé une pente en pleine nuit avant de dérailler en plein centre-ville. D’autres voix soulignent un mauvais entretien des rails et le manque éclairage des voies qui ont facilité l’accident.

CP : Wikimedia commons