Vers une époque de notation tous azimuts ?

0
Francois Laurent

A une époque où plus personne ne fait confiance au marketing et aux marques, quoi de plus naturel que de demander à d’autres consommateurs de nous aider dans nos choix … peu importe qu’on ne les connaisse ni d’Eve, ni d’Adam : ces inconnus, on les nomme tout simplement … « tiers de confiance ».

Petit à petit,  la folie de la notation a gagné toute la Société : on va au restaurant … et hop, on affiche sa satisfaction sur TripAdvisor ou LaFourchette. On prend un VTC … et hop, on note le chauffeur pour rendre service à d’autres usagers.

Sans se douter que le service est pervers : mal noté, un chauffeur risque de se faire rejeter par Uber ; alors il cherchera à éviter les mauvais « noteurs » ! Les petits malins qui souhaitent disposer d’une voiture en toute occasion auront tendance à sur noter : et tant pis pour ceux qui leur font confiance.

Dans la série dystopique Black Mirror, une passagère se voit refuser l’accès à un avion parce qu’elle est mal notée : c’est aujourd’hui encore une fiction, ce sera demain une réalité en Chine où les mauvais citoyens auront du mal à utiliser les transports publics, train ou avion !

Ce qui n’empêche pas la folie de la notation de gagner tous les domaines de nos vies privées et professionnelles : pas forcément réjouissant, d’autant qu’il y a toutes sortes de tricheurs ! Ainsi fin 2018, le Shed at Dulwich, référencé comme le meilleur restaurant de Londres sur TripAdvisor … n’existait pas : le journaliste Oobah Butler avait réussi à piéger le site d’avis en ligne.

Certes, il y a les avis dits « certifiés » : encore faut-il réussir à en poser un négatif sur certains site comme LaFourchette

Le secteur de l’assurance n’est pas épargné : après les comparateurs, voici Opinion Assurances, justement lancé par le comparateur Assurland ; quant à l’AGEA, elle se prépare à noter les agents généraux.

Progrès ou erreur ? Ces notes vont-elles améliorer le choix des consommateurs, ou détruire le peu de confiance qui leur reste vis-à-vis de leurs assureurs ? La question n’est pas tranchée mais sera débattue le 19 septembre prochain.  en savoir plus.

François LAURENT, Docteur en sémiologie, Coprésident de l’Adetem, Fondateur de ConsumerInsight, Blog MarketingIsDead, Directeur Associé du Cercle LAB