Séisme et tsunami Japon : Le coût pour les compagnies d’assurances pourrait atteindre 34,6 milliards de dollars

Le coût pour les compagnies d’assurances du séisme et du tsunami de vendredi au Japon pourrait atteindre 34,6 milliards de dollars, selon une estimation initiale publiée dimanche par AIR Worldwide, spécialiste de l’évaluation du risque.

La société américaine évalue les dégâts infligés aux propriétés privées couvertes par les assurances à une fourchette allant de 14,5 à 34,6 milliards de dollars, mais souligne cependant que de nombreuses observations sur le terrain sont toujours indisponibles.

“Les opérations de sauvetage sont toujours en cours et l’évaluation des dégâts ne fait que commencer, et il y a encore une grande incertitude autour des paramètres” du séisme, souligne AIR dans un communiqué.

La société précise que sa modélisation ne prend pas en compte les dégâts occasionnés par le tsunami qui a immédiatement suivi le séisme de magnitude 8,9, le plus violent jamais enregistré au Japon.

“Les estimations de pertes réalisées par AIR prennent en compte les dégâts infligés par le séisme et par les incendies qui ont suivi aux bâtiments résidentiels et commerciaux et à leur contenu”, ainsi qu’à certaines propriétés agricoles, explique le communiqué. Or “beaucoup de propriétés touchées par le tsunami l’avaient été aussi par le séisme et les incendies”.

La société, basée à Boston (Massachusetts, nord-est), publiera plus tard une estimation des pertes liées au tsunami, de manière à éviter de surévaluer les dégâts en comptant deux fois les mêmes biens détruits.

AIR est un des leaders mondiaux en matière de modélisation du risque, et fournit des évaluations liées aux catastrophes naturelles à plus d’une cinquantaine de pays.

AFP, WASHINGTON, 13 mars 2011

Comments are closed.