Scor débouté dans le cadre d’une procédure d’arbitrage contre le World Trade Center

Le réassureur français Scor a annoncé vendredi avoir été débouté dans le cadre d’une procédure d’arbitrage qui l’opposait à l’allemand Allianz concernant l’indemnisation de la destruction du World Trade Center (WTC), détruit par les attentats du 11 septembre 2001.

Le panel arbitral chargé d’examiner le dossier “a considéré qu’Allianz n’avait pas outrepassé ses droits et obligations”, selon un communiqué de presse de Scor. Par conséquent, “Scor et ses rétrocessionnaires assumeront (…) leurs parts dans l’indemnisation du sinistre du Word Trade Center”.

Ceci va entraîner un coût additionnel pour le réassureur français d’environ “39 millions d’euros nets d’impôts et de rétrocession”, ce qui “n’affectera pas sa situation financière”, indique Scor.

Le détenteur du bail du World Trade Center et ses assureurs avaient trouvé un accord en 2007, mettant un terme à près de six ans de conflit sur la question des indemnités liées à la destruction du site le 11 septembre 2001, mais Scor, réassureur d’Allianz, s’était alors élevé contre cet accord.

Sept compagnies d’assurance (Travelers, Swiss Re, Allianz, Zurich American, Employers Insurance Company of Wausau, Industrial Risk Insurers et Royal Indemnity Company) s’étaient engagées à payer 2 milliards de dollars du montant restant à payer au promoteur Larry Silverstein, détenteur du bail du WTC, en plus de quelque 2 milliards versés précédemment.

Paris, 13 nov 2009 (AFP)