Résultats S1: Les bénéfices de Scor en baisse, n’échappent pas aux inondations de juin

Scor annonce un résultat net en baisse pour le premier semestre 2013 à 189M d’euros. Si les primes émises augmentent, le résultat opérationnel est dégradé par les inondations en Europe et Canada.

Le réassureur français Scor annonce a enregistré une baisse de son résultat net au premier semestre de 8,3%  à 189M d’euros (contre 206M d’euros pour le premier semestre 2012), marqué par les inondations en Europe centrale et au Canada. Le résultat opérationnel est de 295M d’euros, en baisse lui aussi par rapport à l’année dernière (-7,8%).

Les inondations qui ont frappé plusieurs pays d’Europe centrale en juin ont ainsi coûté 80M d’euros à Scor, et celles qu’a connues la province de l’Alberta au Canada ont pesé à hauteur de 42M d’euros sur le résultat. S’y ajoute un coût de 6M d’euros lié aux tornades en Oklahoma, aux Etats-Unis.

Sur le plan commercial, la récolte est bonne. Les primes brutes émises s’élèvent à 4,9M d’euros (+7,5%) dont 2,3M d’euros en non vie (+5,5%) et 2,6M d’euros en vie (+9,5%). Le PDG a souligné les “bons résultats” des renouvellements de juin-juillet, avec une croissance du volume des primes d’environ 8,5% à 436M d’euros. Il a indiqué en outre constater “une certaine stabilité des prix de la réassurance dans le monde, à l’exception des primes des catastrophes naturelles aux Etats-Unis“, “un segment de marché sur lequel le groupe opère nettement moins que ses concurrents.”

Globalement, Denis Kessler, PDG de Scor se félicite : “en dépit de ces catastrophes naturelles et en dépit de taux d’intérêt extrêmement bas (…) et de dépréciations du portefeuille d’actions (…), le groupe a dégagé des résultats tout à fait robustes“, a-t-il lors d’une conférence téléphonique.

Nouvelles orientations

Scor travaille aujourd’hui à définir les principaux objectifs du nouveau plan stratégique du groupe. Des orientations qui seront annoncées lors de la journée investisseurs le 4 septembre 2013.

En attendant, le groupe réaffirme son envie de développement et le renforcement de son positionnement sur de nouveaux marchés. Ainsi, Scor rappelle qu’il a racheté le portefeuille BBVA en Espagne “couvrant les risques de mortalité et invalidité“. Le réassureur souligne aussi sa prise de contrôle de MRM (société foncière d’investissements immobiliers).

Acquisition de Generali US finalisée au 4e trimestre

La finalisation de l’acquisition de Generali US sera pour le quatrième trimestre 2013. Le montant total de la transaction s’élève à 579M d’euros. Ce renforcement de positionnement sur le marché de la réassurance vie américaine permettra à “Scor Global Life Americas (SGLA) de devenir le premier réassureur vie aux États-Unis avec un portefeuille axé sur les risques de mortalité”.

Avec AFP