Résultats 2015 : Chute du bénéfice pour Lloyd’s of London

Lloyd’s of London, le célèbre marché londonien de l’assurance spécialisée, a annoncé mercredi des résultats en chute de 30% l’an dernier et a indiqué se préparer à l’éventualité d’un Brexit, qu’il espère ne pas voir se matérialiser.

Son bénéfice avant impôts a atteint 2,1 milliards de livres (2,7 milliards d’euros) en 2015 contre 3,0 milliard de livres un an plus tôt. Le rendement des investissements a notamment chuté à environ 400 millions de livres contre 1,0 milliard en 2014, sur fond de faiblesse des taux d’intérêts.

« Il est déjà clair que les conditions auxquelles nous avons été confrontées en 2015 persistent en 2016. Et l’incertitude sur l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne ajoute un ingrédient d’instabilité au cocktail », a commenté John Nelson, le président des Lloyd’s. « Nous croyons fortement qu’un maintien de l’adhésion (à l’UE) serait le meilleur résultat pour les Lloyd’s et pour les entreprises sur notre marché mais nous préparons des plans d’urgence en cas de sortie », a-t-il ajouté.

Le but est de garantir un accès continu aux pays de l’Union européenne, le plus gros marché mondial de l’assurance, indiquent les Lloyd’s. Le référendum sur la question aura lieu le 23 juin. Les grandes entreprises ont dans leur ensemble affiché leur préférence pour un maintien dans l’UE mais les sondages ne signalent pas de tendance claire dans l’opinion pour l’instant.

Les Lloyd’s constituent un marché unique au monde, créé en 1688, où entreprises et particuliers voulant s’assurer pour des dommages non couverts par les assureurs traditionnels peuvent souscrire auprès de dizaines d’assureurs spécialisés qui se partagent entre eux les risques. Le marché, qui appartient à ses membres, n’est pas coté en Bourse.