Résultats 2011 : La dette grecque baisse de 17% le bénéfice de Malakoff Médéric

Le groupe de protection sociale Malakoff Médéric enregistre un bénéfice net en baisse de 17% en 2011 à cause de la dette grecque. Sans cet effet, le résultat net aurait augmenté, porté par un résultat courant en assurance de 160M d’euros, en hausse de 4%.

Le groupe de protection sociale Malakoff Médéric a enregistré en 2011 un bénéfice net en baisse de 17% à 167M d’euros, en raison d’une provision sur ses actifs liés à la dette grecque.

Le groupe a souligné que sans cet évènement, le résultat net aurait augmenté.

En 2011, Malakoff Médéric a en effet encaissé 9,6Mds d’euros de cotisations au titre des retraites complémentaires. Un chiffre en progression de 4,3% par rapport à l’année précédente. L’institution de prévoyance gère les retraites complémentaires Agirc-Arrco de 3 millions de salariés et 2,8 millions de retraités et 240.000 entreprises.

En assurance de personnes (santé, épargne retraite et prévoyance), son chiffre d’affaires s’est établi à 3,45Mds d’euros, contre 3,39Mds l’année précédente. Malakoff Médéric a également réalisé une percée en assurance individuelle, avec un chiffre d’affaires en hausse de 5,5% à 565M d’euros. Ainsi, les assurances individuelles représentent 17,3% du chiffre d’affaires courant en 2011.
Dans le détails, toutes les branches sont en évolution positive : +11,1% en épargne, +2,2% en prévoyance, +3,4% en santé.

Malakoff Médéric n’a pas évoqué ses objectifs pour l’année 2012, mais affirme déjà couvrir le taux de marge de solvabilité dans un contexte Solvabilité 2 de “2 fois” selon un comuniqué, avec des fonds propres établis à 3,6Mds d’euros.

(Avec Benoit Martin)