Résultats 2011 : Fondiaria-SAI creuse sa perte à 1,034Md€

L’assureur italien en difficulté Fondiaria-SAI (FonSai) a creusé sa perte en 2011 à 1,034Md d’euros contre une perte de 928,9M en 2010, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

L’exercice a été « fortement influencé par des éléments extraordinaires sans rapport avec la gestion industrielle courante qui confirme sa tendance positive », a souligné le groupe.

L’assureur a en effet fortement réévalué ses provisions pour sinistres dans sa branche automobile (810,4M), a enregistré des dépréciations liées à l’évolution négative des marchés financiers sur son portefeuille (pour 373M) et a également dévalué la valeur de ses biens immobiliers (pour 342M).

Ses primes directes et indirectes ont reculé de leur côté de 16,5% à 10,814Mds d’euros.

Le groupe a par ailleurs confirmé le montant de l’augmentation de capital qu’il doit lancer prochainement à 1,1Md d’euros alors que selon la presse, son actionnaire de contrôle, la holding Premafin, avait demandé une révision à la baisse de ce montant.

Au bord du gouffre, FonSai et Premafin ont signé fin janvier un accord de fusion avec Unipol en vue de donner naissance au deuxième assureur de la péninsule derrière Generali.

Cette opération doit passer par une augmentation de capital réservée de Premafin d’un montant de 400M d’euros permettant à Unipol de prendre le contrôle de la holding et par conséquent de FonSai avant la fusion des trois entités.

Premafin et FonSai font aussi l’objet d’une offre concurrente des fonds Sator et Palladio qui a très peu de chances d’aboutir étant donné la clause d’exclusivité qui lie Premafin/FonSai à Unipol et l’appui de leurs banques créancières à la fusion avec Unipol.

Dans un communiqué publié jeudi soir, Unipol a estimé qu’en 2015, le groupe issu de sa fusion avec Premafin/Fonsai devrait dégager des primes dans l’assurance dommages de 10,5Mds d’euros et dans l’assurance vie de 7,1Mds et un bénéfice net d’environ 1Md d’euros.

Milan, 16 mars 2012 (AFP)