Résultats 1T : Generali confirme ses objectifs malgré un repli de son bénéfice net

Confiant dans la « reprise » après une fin d’année 2011 marquée par la crise de la dette, l’assureur italien Generali a confirmé vendredi ses objectifs annuels malgré un repli au premier trimestre de son bénéfice net qui a toutefois dépassé les attentes.

Sur les trois premiers mois de l’année, encore caractérisés « par une forte volatilité des marchés financiers », le bénéfice net du « Lion de Trieste » a reculé de 7,9% à 567M d’euros, un résultat supérieur aux prévisions des analystes qui misaient sur 498M, selon un consensus établi par Dow  Jones Newswires.

Le résultat opérationnel est resté stable (-0,1%) à 1,23Md d’euros grâce à une croissance de 12,2% du secteur financier et de 3,8% de l’assurance-dommages, qui ont compensé le repli de 4,2% du résultat enregistré dans l’assurance-vie, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Les primes ont progressé de leur côté de 6,1% à 19,8Mds d’euros sous l’effet d’une hausse de 6,9% dans l’assurance-vie, grâce à la bonne performance enregistrée en France (+27,5%), et de 4,7% dans l’assurance-dommages.

Objectifs confirmés

Malgré cette baisse de son bénéfice net et la stabilité du résultat opérationnel, Generali a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année et table donc toujours sur une croissance de son résultat opérationnel, aussi bien dans l’assurance-dommages que dans l’assurance-vie, et de son bénéfice net. Le résultat opérationnel annuel du groupe devrait être compris entre 3,9 et 4,5Mds d’euros.

« Les résultats du premier trimestre montrent un début d’année en forte reprise par rapport à la deuxième partie de 2011 », a commenté le directeur général, Giovanni Perissinotto, alors que Generali avait été pénalisé fin 2011 par la chute des marchés et de lourdes dépréciations de ses obligations grecques ou de sa part dans la holding de contrôle de Telecom Italia. En baisse sur un an, le bénéfice net engrangé au premier trimestre est donc largement supérieur à celui du quatrième trimestre 2011 (190M d’euros) ou du troisième (20M).

Le meilleur départ possible

 « C’est le meilleur départ possible pour une année 2012 qui restera pleine de défis mais qui nous verra croître », a-t-il ajouté. Face à des marchés qui restent volatils, Generali met en avant sa politique d’investissements basée sur une « allocation de ressources prudente » afin de « consolider la rentabilité courante et réduire l’absorption de capital ».
Le ratio de solvabilité du groupe a progressé à 133% contre 117% fin 2011 tandis que son patrimoine net a augmenté de 16,3% à plus de 18Mds d’euros. A la Bourse de Milan, le titre Generali était en baisse de 1,67% à 9,42 euros vers 12H55 GMT, dans un marché en baisse de 1,36%.

MILAN (Italie), 11 mai 2012 (AFP)