Réassurance : +24% de primes pour les renouvellements de juillet 2012 chez Scor

Le réassureur français a enregistré une hausse de 24% de ses primes lors des renouvellements de 12% de ses traités non vie en juillet. Le réassureur réalise une hausse à la fois en traités P&C et CAT.

Bonne campagne de renouvellement pour les traités non vie de Scor aux mois de juin et juillet. Sur les 12% de son portefeuille concernés, le réassureur français parvient à enregistrer une hausse de 24% des primes encaissées à 462M d’euros, avec un effet tarifaire de 3%.

Dans le détail la répartition entre dommages et responsabilités et traités de spécialités est à peu près égale, avec respectivement 47 et 53%. C’est en non vie (dommages et responsabilités) que Scor réalise la plus forte croissance, avec une hausse de 26% à 220M d’euros, tandis que les traités de « spécialités » type cat’ nat’, crédit, risques agricoles, progressent de 23% à 242M d’euros.

Les zones concernées étaient principalement hors d’Europe : l’Amérique Latine (27% des renouvellements), les Etats-Unis (24%), la Chine (14%) et l’Australie (10%) notamment. A noter que sur ce marché, Scor enregistre une baisse de 17% « principalement due à quelques traités importants passés du proportionnel au non-proportionnel » alors que Australie et Nouvelle-Zélande représentent 20% des primes arrivées à renouvellement en juillet. C’est en fait le reste de la zone Asie qui rattrape ce recul.

Le crédit et les CAT portent la branche spécialités

Scor note également dans un communiqué que « d’autres zones, qui ne représentent pas d’habitude une grande part des renouvellements de juin-juillet (Europe, Afrique du Sud, Proche et Moyen-Orient), bénéficient des relèvements récents de la notation de SCOR à « A+ » et enregistrent une forte croissance, concentrée sur quelques traités »

Enfin, la Chine et le Brésil, avec la signature de traités important, permettent à la branche des traités de spécialités de s’orienter également à la hausse (+23% – 242M d’euros), avec une hausse des primes de 28% pour cette seule branche. Dans le même temps, avec un relèvement tarifaire de 6% et une hausse des primes de 25%, le portefeuille CAT aux Etats-Unis apporte sa pierre à l’édifice.