Produits : Près d’1 million de contrats « Retraite Madelin » en 2011, les prestations en forte hausse

Les contrats de retraite souscrits dans le cadre de la loi Madelin sont en progression de 4% et atteignent le chiffre de 960.000, dont 94% sont en cours de constitution. Les cotisations se portent à 2,3Mds d’euros en 2011 tandis que les prestations augmentent à 711M d’euros versés.

Au 31 décembre 2011, la part des travailleurs non salariés (TNS) qui constituent un contrat retraite Madelin auprès d’une compagnie d’assurance était de 45% selon des chiffres révélés par la FFSA. La Fédération extrapole le chiffre à 58% avec l’apport des mutuelles 45. Selon la FFSA, il y a maintenant 960.000 contrats retraite Madelin ouverts.

Le contrat de retraite « Madelin » reste un produit récent et apprécié, puisque malgré les difficultés des contrats épargne classiques comme l’assurance-vie, il atteint une hausse de 4% en nombre de contrats souscrits, avec une collecte positive sur l’année d’environ 1,6Md d’euros. Les provisions mathématiques dépassent les 20Mds d’euros et ont progressé de 10% sur 2011.

En 2011, les cotisations brutes se sont élevées à 2,3Mds d’euros, soit une hausse de 7% par rapport à 2010. Mais dans le même temps, les prestations ont également augmenté, pour atteindre 711M d’euros pour les sociétés d’assurance livrant leurs chiffres à la FFSA. Sur un an, la hausse est de 24% et suit deux hausses à deux chiffres, de 15% en 2010 et 17% en 2009.

6% des contrats en liquidation, mais hausse de 25% des prestations

96% des contrats sont en phase de liquidation. Pourtant, ils représentent un encours moyen par contrat de 39.000 euros contre l’encours d’un contrat en phase de constitution atteint à peine les 20.000 euros (19.900 euros).

A ces contrats s’ajoutent les contrats retraite « Madelin Agricole » qui sont réservés au monde agricole. 297.000 contrats sont « en cours » précise la FFSA, soit 3% de plus que l’an passé. 89% sont en constitution contre 11% en liquidation et l’équipement est estimé à 49% des travailleurs agricoles non salariés.

Pour ces contrats « agricoles », 242M d’euros de cotisations ont été versés, en hausse de 8%, mais les prestations sont elles aussi en hausse. Une augmentation de 15%, qui porte à 70,7M d’euros le montant total des prestations. Les provisions mathématiques atteignent 3,7Mds d’euros et l’encours moyen 11.700 euros fin 2011.