Partenariat / IARD : Un pas de plus vers le partenariat Pacifica-Générali-Aviva-Thélem-Sogessur

Annoncé depuis janvier 2011, le partenariat entre les cinq assureurs concernant la gestion des sinistres Incendie Accidents Risques Divers (IARD) vient de franchir une nouvelle étape.

En effet, les assureurs Générali France et Aviva France ont annoncé dans un communiqué de presse publié mercredi 22 juin 2011 qu’elle feraient bientôt leur entrée dans le capital d’Assercar, respectivement à hauteur de 30 et de 13%, Pacifica en possédant encore 51%, et Thélem et Sogessur se partageant les 6% restant. Ce réseau a la responsabilité de gérer le réseau des 140 réparateurs automobiles communs aux cinq assureurs et leurs filiales. Encore en construction, Assercar devrait être opérationnel en octobre 2011.

Une structure d’échange et de réflexion commune aux cinq assureurs

Parallèlement, Pacifica, Thélem assurances et Sogessur entrent au Groupement d’Intérêt Economique (GIE) Kareo, s’ajoutant ainsi à Générali France, Aviva France, et leurs filiales Équité et  Eurofil. Kareo est une structure d’échange et de réflexion sur la gestion des sinistres IARD, présidée en alternance par Générali France et Aviva France avec une rotation tous les deux ans, et administrée par neuf personnes dont trois appartenant à Générali et deux à Aviva. Elle devrait se traduire notamment par une mutualisation des achats des cinq assureurs, qui pourront ainsi réduire leurs coûts et offrir de nouveaux services aux assurés.

L’actuel président de Kareo, Gérard Bonnet, qui est aussi le directeur indemnisation de Générali, confie à News Assurances quelques pistes de réflexions sur ces futurs services, qui restent hypothétiques, car les discussions avec les nouveaux arrivants sur ce sujet ne sont pas encore engagées. Il pourrait y avoir un développement des réseaux communs déjà existant, qui sont les réseaux d’experts aux biens, d’experts automobile, ainsi qu’ un réseau commun d’assurances bris de glace. A ces services pourraient s’ajouter la gestion des sinistres corporels, notamment en ce qui concerne les personnes handicapées. Les discussions devraient également s’orienter vers le domaine de la santé. Kareo est volontairement souple, ce qui la rend efficace : en effet, les sept assureurs faisant partie de cette structure commune conservent une certaine indépendance. Ainsi, chaque assureur est libre d’adopter ou pas les choix stratégiques discutés au sein de la structure d’échange, ce qui devrait lui permettre de ne pas se bloquer et d’évoluer avec une certaine rapidité.