PARIS RE ANNONCE UN RESULTAT NET DE USD 122 MILLIONS POUR LE PREMIER SEMESTRE 2007

    PARIS RE HOLDINGSZoug, Suisse, le 30 août 2007. PARIS RE Holdings Limited annonce un résultat net avant amortissement des actifs incorporels de USD 122 millions pour le premier semestre 2007 et un résultat net IFRS de USD 80 millions. Le résultat net IFRS était de 131 millions pour les six premiers mois de 2006.
    A ce sujet, Hans-Peter Gerhardt, Directeur Général de PARIS RE, a déclaré : « Nous
    sommes heureux de présenter de très bons résultats pour les six premiers mois de 2007, malgré l’impact de la tempête Kyrill et des inondations au Royaume-Uni. Ces résultats reflètent la diversification de notre portefeuille ainsi que notre discipline en matière de souscription. »


    Les résultats IFRS du premier semestre ont été impactés par un coût de sinistres majeurs représentant USD 51 millions en 2007, contre un montant nul en 2006. De plus, ces résultats incluent l’amortissement d’actifs incorporels liés à l’acquisition d’AXA RE pour un montant de USD 61 millions, contre des coûts d’amortissement inexistants en 2006. D’autres variations à souligner par rapport à 2006 sont les revenus d’investissement plus élevés en 2007 (en hausse de USD 24 millions), qui ont été en partie contrebalancés par des frais généraux plus importants (en hausse de USD 15 millions) en raison d’un effet de taux de change et de l’amortissement du plan d’actionnariat des salariés.

    Les primes brutes pro forma s’élèvent à USD 1 119 millions pour le premier semestre 2007 et sont en baisse de 5,8 % par rapport au premier semestre de 2006. À taux de change équivalent, la baisse représente 7,6 %. Le niveau des primes émises nettes pour le premier semestre 2007 s’établit à USD 855 millions, en baisse de 5.9% (USD 54 millions) par rapport au premier semestre 2006. Cette diminution du volume de primes en 2007 est principalement due à la décision de PARIS RE de réduire son exposition aux traités nationaux US, ainsi qu’à la restructuration de son programme de rétrocession.

    Pour le premier semestre 2007, le ratio combiné s’établit à 93,5 %, contre 83,1 % pour le premier semestre 2006. Sans l’effet du coût d’amortissement du plan d’octroi d’actions aux salariés représentant USD 12 million, le ratio combiné est de 91,4 %.
    L’impact des sinistres majeurs représente 8,9 points pour le premier semestre 2007.

    [ad#pub-assurances]