Nomination : AllianceBernstein change de tête

L’assureur français Axa a nommé une nouvelle gouvernance bicéphale à la tête de sa filiale américaine AllianceBernstein avec pour président non exécutif Robert Zoellick, ancien président de la Banque mondiale, et Seth Bernstein comme PDG, selon des sources concordantes.

AllianceBernstein Holding « annonce que son conseil d’administration a nommé Robert B. Zoellick président du Conseil d’administration et Seth Bernstein PDG », a indiqué lundi le groupe américain dans un communiqué. Le 28 avril, Axa, l’actionnaire principal a demandé le départ de neuf administrateurs du Conseil d’administration, dont le directeur général Peter Kraus, avant de nommer le lendemain six nouveaux administrateurs dont Robert Zoellick et Seth Bernstein, selon un document de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine.

Selon le Wall Street Journal, « cette annonce a surpris les professionnels comme les analystes, dont certains estimaient qu’AllianceBernstein avait fait des progrès dans son redressement après ses mauvaises performance, durant et après la crise financière ». La maison mère avait indiqué en août lors de ses résultats semestriels qu’au niveau de la gestion d’actifs, si la collecte nette était positive, elle restait toutefois en baisse sur un an au sein de la filiale américaine AllianceBernstein (2 milliards d’euros).

M. Zoellick, un des piliers de l’administration de George W. Bush, avait achevé en juin 2012 un mandat de cinq ans à la tête de la Banque mondiale. Il a ensuite travaillé comme conseiller pour Goldman Sachs. M. Bernstein, 55 ans, a pour sa part passé 32 ans chez JPMorgan Chase & Co.