AllianceBernstein obtient de mauvaises performances aec ses hedge funds: les résultats de la filiale d’AXA seront impactés

    AllianceBernsteinAllianceBernstein, filiale d’Axa, lance une alerte sur ses résultats.
    Le bénéfice par action de 2007 sera inférieur aux attentes des analystes. L’action a chuté de 12 % le vendredi 11 Janvier 2008.
    Mauvaise fin de semaine pour AllianceBernstein, filiale du groupe d’assurance Axa. Le titre du gérant de fonds américain décroche ce vendredi après-midi de 12 %, à 67,71 dollars. Le groupe, qui publiera ses résultats 2007 le 23 janvier, a indiqué que son bénéfice net par action n’excéderait pas 4,20 ou 4,50 dollars. Alors que les analystes interrogés par l’agence Bloomberg tablaient sur 4,67 dollars par action. La sanction des investisseurs a été d’autant plus vive qu’AllianceBernstein avait déjà lancé un avertissement sur ses résultats annuels, en octobre.


    Ce sont les activités de hedge funds (fonds d’investissement spéculatifs) du groupe qui sont à l’origine de cette alerte. Les “management fees”, c’est-à-dire la rémunération des gérants indexée sur les actifs des fonds, ont diminué en raison des mauvaises performances réalisées par les hedge funds d’AllianceBernstein.

    “La continuité des mauvais résultats du groupe soulève la question de son habileté de gestion”, s’emporte le bureau d’analyse Keefe, Bruyette & Woods, qui a abaissé sa recommandation sur la valeur, de “surperformance” à “performance en ligne.” D’ailleurs, AllianceBernstein ne gérait plus que 800 milliards de dollars en décembre, les investisseurs institutionnels ayant retiré 2,1 milliards de dollars en l’espace d’un trimestre.

    Certes, l’année 2007, marquée par une crise financière et bancaire, n’a pas été de tout repos pour les hedge funds. Mais, dans l’ensemble, ceux-ci ont bien tiré leur épingle du jeu, selon une étude de la société américaine Hedge Fund Research, en profitant notamment du retour de la volatilité sur les marchés. AllianceBernstein fait donc encore plus figure de vilain petit canard, à l’aune de son secteur.