Medef : Denis Kessler souhaite voir les assureurs gestionnaires de la Sécurité sociale

Interview Denis Kessler

Le patron de Scor explique aux Echos son soutien à Pierre Gattaz à la présidence du Medef et son souhait de voir plus d’assureurs dans la gestion de la Sécu.

Dans une interview donnée au journal “Les Echos”,  Denis Kessler, PDG du réassureur Scor, explique son appui à Pierre Gattaz à la présidence du Medef dont l’élection doit avoir lieu le 3 juillet prochain.

Selon lui, Pierre Gattaz a le profil du “président idéal : quelqu’un venant d’une PME-ETI, de l’industrie, car c’est elle qui souffre le plus aujourd’hui, d’une entreprise technologique, patrimoniale et exportatrice”.

Comme la FFSA, Denis Kessler apporte son soutien à Pierre Gattaz, représentant les métiers industriels, en tant que président du GFI (Groupe des Fédérations Industrielles) dont est membre l’IUMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie).

Assurance maladie, retraite et chômage

Néanmoins, Denis Kessler souhaite aussi que les assureurs interviennent davantage dans la gestion des branches de la Sécurité sociale, à la place des membres de l’IUMM. “Je souhaite que la gestion du Medef mobilise toutes les compétences, dont celles des assureurs en matière d’assurance-vieillesse, d’assurance-chômage et d’assurance-maladie. Les assureurs savent gérer ces risques sans générer des déficits insoutenables !”, affirme-t-il.

Denis Kessler, numéro 2 du Medef jusqu’à fin 2002, indique n’avoir aucune visée au sein de l’organisation.