Justice / Mutuelles : Nouveau rebondissement dans l’affaire Landes Mutualité

Landes Mutualité est toujours dans l’impasse. Suite au rejet des comptes 2009 de la mutuelle par ses délégués, aucune décision sur l’avenir des salariés et des adhérents ne peut donc être prise.

Landes Mutualité n’est toujours pas sortie d’affaire. Selon le journal Sud-Ouest, l’assemblée générale de la mutuelle du 30 novembre dernier a refusé d’approuver les comptes 2009 présentés par Philippe Bonin, l’administrateur provisoire (voir notre article précédent). Le déficit serait de 35M d’euros.

« On a fait apparaître ce chiffre en modifiant les règles comptables », accuse Jean-Pierre Feigna, l’ex-président de Landes Mutualité, dans les colonnes du quotidien. « 18M d’euros ont été passés à titre de provisions pour les différentes filiales de Landes Mutualité, dont l’activité a été réduite à néant alors qu’elles avaient un fort potentiel de développement. La répartition des charges entre Vittavi et Landes Mutualité au sein de l’union technique GVM a été modifiée, au détriment de Landes Mutualité. Philippe Bonin continue à fragiliser Landes Mutualité pour confirmer le bien-fondé du placement sous administration provisoire », poursuit l’ancien banquier.

De son côté, Philippe Bonin dit avoir saisi la justice pour qu’elle constate la nullité des délibérations de l’assemblée  générale qu’il ne considère pas viable. Pour l’heure, le rejet des comptes 2009 des Landes Mutualité empêche tout plan de financement ou reprise par la mutuelle girondine Myriade. L’ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) devrait se prononcer d’ici peu sur l’avenir des 200 salariés et des 190.000 adhérents de Landes Mutualité et Vittavi.

Comments are closed.