Justice : 1,5 milliard de livres pour les victimes de Equitable Life

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi qu’il allait indemniser à hauteur de 1,5 milliard de livres (1,7 milliard d’euros) les victimes de la compagnie d’assurances Equitable Life.

C’est trois fois plus que la recommandation faite au gouvernement d’une indemnisation de 400 à 500 millions de livres, mais cela reste en deça de la perte essuyée par les clients d’Equitable Life, estimée à 4,8 milliards de livres (5,4 milliards d’euros).

Le ministre des Finances George Osborne a indiqué devant la Chambre des Communes que le gouvernement acceptait les conclusions du rapport parlementaire qui a pointé de nombreuses défaillances de l’administration dans la crise d’Equitable, au début des années 2000. Mais il a souligné qu’un équilibre devait être trouvé entre l’indemnisation des assurés d’Equitable Life et l’effort demandé aux contribuables.

Le secrétaire d’Etat au Trésor Mark Hoban a indiqué que les détenteurs de contrats (d’Equitable) “qui ont perdu le plus d’argent” seront indemnisés en totalité.

37.000 personnes liées par des contrats d’assurance ne leur permettant pas de transférer leurs fonds ont le plus souffert de l’incapacité d’Equitable Life à remplir intégralement ses contrats. Certains ont vu leur niveau de pension divisé par deux, alors qu’un sur deux était âgé de plus de 75 ans. Ils doivent être indemnisés à hauteur de 620 millions de livres, a indiqué le gouvernement.

Londres, 20 octobre 2010 (AFP)