Grêle : les montants s’envolent pour les assureurs

Le Gema estime à 253 millions d’euros le coût des orages de grêle qui ont frappé la France du 7 au 10 juin. A cela s’ajoute notamment les chiffres de Groupama et Allianz (60 millions chacun).

Sans suprise par rapport aux premières estimations, les montants d’indemnisation consécutifs aux orages de grêles du week-end de la Pentecôte s’envolent.
Le Gema a publié sur son site internet un état estimatif qui porte le total du coût à 253M d’euros pour plus de 155.000 déclarations de sinistres.

Les mutuelles d’assurances adhérentes du Gema ont ainsi enregistré une répartition des dossiers assez équilibrée avec 41% de déclarations concernant l’habitation pour 58% portant sur l’automobile et 1% pour les multirisques professionnels.

Les rapports divergent quand il s’agit de prendre en compte les coûts estimatifs. Ainsi, 170,6M d’euros environ sont prévus pour indemnisé les véhicules touchés, soit 67% du montant total. L’habitation devrait représenter 80,2M d’euros.

Pour rappel, Covéa, dont deux des trois mutuelles sont adhérentes au Gema (Maaf et GMF) tablait sur 180M d’euros de coût. Groupama, adhérent FFSAM estime de son côté à 60M d’euros le coût de cette vague d’orage, sans distincition entre auto, habitation et risques pro. Toujours côté FFSA, Allianz imagine être touché au même niveau, soit entre 60 et 65M d’euros. A noter que la FFSA organise le 25 juin prochain une conférence de presse avec les chiffres consolidés de l’année 2013.