Economie collaborative : Les Français ont consommé pour 37Mds d’euros en 2014

INFOGRAPHIES – Une étude de la Direction générale des entreprises (DGE) révèle qu’en 2014, les Français ont dépensé 37Mds d’euros en consommation collaborative et perçu 33Mds d’euros pour des activités issues de l’économie collaborative. Soit moins de 10% de la consommation et des revenus des ménages.

L’économie collaborative a le vent en poupe au point que certains acteurs du secteur de l’assurance ambitionnent d’en devenir des acteurs de référence en tant que porteur de risque ou à travers des prises de participation. D’autres voient dans ce mouvement une forme d’extension du modèle mutualiste à presque tous les pans de l’économie.

Une étude de la DGE publiée de mercredi 28 septembre révèle qu’en 2014, la part des achats effectués dans le cadre de la consommation collaborative représentait 2,4% de la consommation effective des ménages. Avec de fortes disparités selon les types de biens et de services. En volume, et porté par des sites comme Le Bon Coin, les achats d’équipement en biens durables et culturels par le biais d’acteurs de l’économie collaborative ont représenté 11,8Mds d’euros et se placent en première position. En proportion relative à la consommation effective des ménages ce sont les services à la personne à domicile qui décrochent la palme avec 53,5%.
Les services de covoiturage sur lesquels de nombreux acteurs de l’assurance se sont positionnés représentaient encore une faible part dans les frais de déplacements des Français (voir infographie ci-dessous).

A ces chiffres, la DGE ajoute les ventes de véhicules d’occasion et les locations de logements entre particuliers, qui a eux seuls pèsent pour 4,2% de la consommation collaborative effective des ménages. Au total, ces dépenses en donc pesé pour 6,6% dans la consommation des ménages.

25% du marché de l’occasion se fait entre particuliers

L’étude se penche par ailleurs sur les revenus tirés de l’économie collaborative. Ces derniers ont représenté 33,109Mds d’euros en 2014, soit 2,3% des revenus des ménages. Là encore, la DGE y ajoute les ventes de véhicules d’occasion et les locations de logements entre particuliers qui ont représenté 4,5% des revenus des ménages.

Sur les ventes de voitures entre particuliers, la Direction souligne par ailleurs « 3,4 millions de voitures d’occasion ont été vendues directement de particulier à particulier pour un montant total estimé à 22 milliards d’euros. Outre ces ventes entre particuliers, le marché de la vente de voitures comporte la vente de voitures neuves et la vente de voitures d’occasion par des professionnels (concessionnaires, etc.). Le total de ces ventes est d’environ 87  milliards d’euros en 2014, ce qui signifie que 25  % de ce marché correspond aux ventes de voitures d’occasion entre particuliers ».

Entre 400 et 700M d’euros de commissions

Si les Français se tournent de plus en plus vers l’économie collaborative, c’est notamment pour réduire le nombre d’intermédiaires et ainsi les frais. « Les commissions que prélèvent les sites internet de mise en relation sont en général de l’ordre de 10 % du total de la vente de prestations (dans le covoiturage et les locations de vacances en particulier). […] Globalement, le montant des commissions liées aux transactions relatives au cœur de l’économie collaborative peut être estimé entre 400 et 700 millions d’euros », conclut l’étude.