Écart de salaire hommes/femmes : le grand fossé chez les cadres

Le long chemin vers l’égalité hommes femmes dans le secteur de l’assurance a traversé quelques étapes cruciales. La parité dans les conseils d’administration a évolué sous l’impulsion de la loi Copé Zimmerman, mais les hommes cadres gagnent encore plus de 2.000 euros de plus que les femmes.

Une récente étude de la DARES nous rappelait que les femmes du secteur de l’assurance ont gagné 28,9% de moins que les hommes en 2014, alors que dans la société en général l’écart de salaire moyen est de 18,6%. L’assurance est donc un mauvais élève en égalité salariale, même si cet écart s’est légèrement réduit par rapport à 2013 (31,6%).

Ce chiffre moyen cache des disparités importantes en fonction de la catégorie professionnelle. Ainsi, en début de carrière, les hommes du secteur de l’assurance gagnent 2.327 euros de plus que leurs collaboratrices, selon le Rapport sur la mixité 2016 de l’Observatoire sur l’évolution des métiers de l’assurance. Cet écart salarial se réduit dans les catégories non-cadres supérieures, mais il rebondit dès que les femmes atteignent la classe 5 et deviennent cadres. Les écarts de salaire pour les cadres vont de 2.136 euros à 3.751 euros pour les postes de direction.

Ces statistiques montrent que ces femmes qui réussissent à briser le plafond de verre et à accéder à des postes à responsabilité sont encore sous-payées par rapport à leurs collègues masculins.