Dépendance / Gouvernement : Pas d’assurance obligatoire pour François Fillon

Lors d’un déplacement à Marseille, le Premier ministre François Fillon a officiellement repoussé l’idée d’un financement de la dépendance par recours à l’assurance privée obligatoire.

L’issue sur le financement de la dépendance avance peu à peu et la possibilité d’une assurance privée « obligatoire » vient de sortir des possibilités. François Fillon semble en effet avoir tranché, affirmant mardi 14 juin que « cette formule ne sera pas retenue car c’est à partir de notre socle de solidarité que nous allons progresser ».

La nouvelle devrait faire quelques déçus dans le monde de l’assurance, même si depuis quelques temps, peu de voix s’élevaient encore en faveur d’un système assurantiel privé et obligatoire. Le « socle de solidarité » évoqué par François Fillon renvoit bien à l’idée d’une prise en charge minimale de la dépendance par la société et sous-entend logiquement que « l’assurance restera complémentaire et facultative ». Une façon peut-être de ne pas exclure les assureurs de la partie.

L’idée d’une assurance dépendance complémentaire est celle la plus envisagée, quelques soient les familles de l’assurance interrogées.