Décès Antoine Bernheim : Bernard Arnault rend hommage au “mentor et ami”

Le PDG de LVMH, Bernard Arnault, a rendu hommage mardi à l’ancien banquier Antoine Bernheim, décédé à l’âge de 87 ans, qui était “un mentor” et “un ami”, un stratège mais aussi “un grand humaniste”. 

“Antoine Bernheim était un mentor. C’était un compagnon fidèle, un sage, un ami”, a déclaré M. Arnault, en exprimant sa “profonde tristesse” après la nouvelle de son décès mardi.
“Je le connaissais depuis près de 30 ans. Nous avons travaillé ensemble tout au long de ces années”, a souligné M. Arnault, cité dans un communiqué. “Durant tout ce temps, j’ai pu admirer ses qualités de stratège, sa puissance d’analyse et ses intuitions fulgurantes. D’un charisme exceptionnel, Antoine Bernheim a façonné l’économie européenne”, a-t-il ajouté.

M. Arnault a rappelé qu’à la tête de la banque Lazard, Antoine Bernheim “a oeuvré au succès international de plusieurs grands groupes français, parmi lesquels LVMH, qu’il a contribué à créer et dont il a occupé les fonctions d’administrateur, de vice-président et de président du Comité d’audit”.

Antoine Bernheim avait aidé Bernard Arnault à la fin des années 80 à prendre le contrôle de LVMH. Il avait quitté le conseil d’administration du groupe lors de la dernière assemblée générale, en avril, après y avoir siégé durant un quart de siècle.

“A tous ses talents professionnels, Antoine Bernheim joignait les qualités d’un grand humaniste. D’une parfaite intégrité, soucieux du sort des plus démunis, homme de culture avant tout, il était attentif aux autres et cachait sa générosité derrière une autodérision légendaire. Chacun de ses proches connaît certaines des formules qu’il avait coutume d’employer pour détendre l’atmosphère et mettre ses interlocuteurs à l’aise”, a encore ajouté M. Arnault.

Lire aussi : Disparition : Antoine Bernheim est mort le 5 juin à Paris (mis à jour)