Chronique : La notation de MMA relevée grâce à l’organisation de Covéa

Comme chaque mois, Standard and Poor’s revient en détail sur une notation ou une analyse. Pour le mois d’avril, nous parlons de la notation de MMA qui évolue avec le périmètre du groupe Covéa. Cette chronique a été diffusée dans l’Hebdomadaire News Assurances PRO N°69 en date du 2 mai.

Le 26 Avril dernier, Standard & Poor’s a relevé d’un cran, à “A”, la note de solidité financière et de contrepartie de l’assureur mutualiste MMA IARD Assurance Mutuelles (MMA). La perspective attachée aux notes est stable.

Ce relèvement reflète le statut d’entité  “cœur de métier” de MMA au sein du groupe Covéa. La création de la holding intermédiaire Covéa Coopérations et la structure de détention au sein du groupe nous ont conduits à étendre notre périmètre d’analyse à l’ensemble des entités du groupe Covéa – alors que nous basions précédemment notre analyse sur les seuls comptes contributifs du périmètre MMA.

Nous considérons la position concurrentielle et le profil financier de Covéa comme étant plus solides que ceux du précédent périmètre d’analyse. En effet, la restructuration opérée au sein du groupe Covea influence selon nous de façon significative le profil de risque et les sources de revenus de MMA. Les liens entre les trois familles mutualistes – MMA, MAAF et GMF – sont également conservés, notamment en matière de liens de solidarité financière entre les mutuelles.

Notre opinion de la qualité de crédit du groupe Covéa est basée sur sa place de leader au sein du marché français de l’assurance de biens et responsabilités, avec une part de marché de 14.7% et 14Mds de primes en 2011. La position concurrentielle du groupe mutualiste s’appuie sur la réputation de ses 3 marques (MMA, GMF et Maaf), sa large base de clientèle ainsi que la solidité et la diversité de ses canaux de distribution. De plus, nous considérons d’après les critères Standard & Poor’s la solvabilité ajustée du risque du groupe Covéa comme solide. Sa performance opérationnelle est également solide, bien qu’elle reste selon nous une faiblesse relative de la note.

Nous considérons que MMA est une entité “cœur de métier” au sein du groupe Covéa, du fait de son statut de mutuelle de tête et son rôle déterminant dans la configuration du groupe Covéa. MMA souscrit une part limitée d’affaires par rapport à l’ensemble des opérations du groupe Covéa, mais préserve ainsi son statut d’entité mutualiste.

Gwénaëlle Gibert
Associate Director – Financial Services
Standard and Poor’s