AXA pourrait céder certaines de ses activités au Royaume-Uni à l’assureur Resolution pour 3,5 milliards d’euros

L’assureur britannique Resolution est en discussions avec le français AXA pour lui racheter des activités au Royaume-Uni pour quelque 2,8 milliards de livres (3,5 milliards d’euros) rapporte dimanche la presse londonienne.

Resolution s’apprête à demander à ses actionnaires de participer à une augmentation de capital du même montant, selon le Sunday Telegraph, pour cette acquisition qui représente 80% de la valeur des actifs rachetés, principalement des activités d’assurance-vie et de retraite.

Resolution, qui ne cesse de s’étendre sous la houlette de son directeur général Clive Cowdery, a confirmé à ces journaux “qu’il était en discussions en vue d’une possible transaction concernant les opérations d’assurance vie d’AXA au Royaume-Uni”.

AXA, souligne pour sa part le Financial Times, conserverait ses activités de gestion de fortune, et resterait présent dans l’assurance dommages et santé au Royaume-Uni.
Le groupe AXA a une capitalisation de 29 milliards d’euros. Son activité britannique, dirigée par Nicolas Moreau, emploie 11.000 personnes.

Resolution, qui a racheté Friends Provident pour un peu moins de deux milliards de livres l’an dernier, se serait déjà entretenu en vue de rachats avec neuf autres entreprises d’assurances depuis sa création en 2008, dans l’intention, selon le Financial Times, de rassembler trois ou quatre entreprises d’ici à début 2011 pour vendre le tout vers la fin 2012.

Un accord avec AXA lui permettrait d’entrer sur le marché des annuités de retraite.
M. Cowdery avait déjà monté un premier véhicule d’investissement appelé aussi Resolution et vendu fin 2007 pour près de 5 milliards de livres au groupe Pearl.

AFP, LONDRES, 13 juin 2010