Assurance vie : Vers une modification des conditions d’abattement fiscal ?

Les versements effectués sur un contrat d’assurance vie bénéficient aujourd’hui d’un abattement fiscal s’ils ne dépassent pas 30.500 euros. Une situation qui pourrait évoluer.

Au-delà de cette limite et de la date d’anniversaire, les sommes versées sont soumises aux droits de succession.

Thierry Lazzaro, député UMP du Nord, voudrait un aménagement de cette disposition. Il a donc écrit à Jérôme Cahuzac, ministre du budget, une question écrite sur l’intérêt que pourrait représenter le report à l’âge de 75 ans de cette disposition.

L’argument avancé pour passer de 70 à 75 ans la limite d’âge est sans surprise l’allongement de l’espérance de vie et le fait que l’assurance vie reste un des placements préférés des français.