Assurance / Emploi : Embauches et rémunérations en hausse pour le secteur en 2011

Dans sa dernière étude sur les rémunérations du secteur, la société Robert Half Banque & Assurance constate une augmentation des embauches pour les compagnies en 2011. Les niveaux de rémunération quant à eux ne faiblissent pas et tendent même vers la hausse.

Selon la dernière enquête du cabinet de recrutement Robert Half Banque & Assurance, plus de 7.000 cadres auront été recrutés d’ici la fin 2011 dans le secteur financier. Les profils commerciaux ont toujours le vent en poupe et les nouvelles législations comme Solvabilité II et Bâle III entraînent des recrutements dans les domaines de la finance, de l’actuariat, ou encore de la gestion des risques.

Le secteur de l’assurance plus précisément connaît lui aussi un dynamisme en termes de recrutement. Toujours selon l’étude du cabinet, le développement des directions commerciales et des réseaux des mutuelles poussent ces dernières à recruter des profils techniques pour se mettre à niveau dans le cadre de Solvabilité II. Cette nouvelle norme génère également chez les IP et compagnies d’assurances de nombreux recrutements dans l’actuariat et le calcul des risques. Les domaines de l’audit interne, du contrôle interne, de la prévention des fraudes ou encore de la compliance sont aussi des sources d’embauches.

Vers une hausse des rémunérations

Pour l’année 2011, les rémunérations au sein du secteur assurantiel ne faiblissent pas et ont même tendance à augmenter. Selon Robert Half Banque & Assurance, les directions financières, l’audit, ou encore les métiers de contrôle voient leurs salaires boostés, tout comme les directions techniques.

A noter que l’actuariat est le service qui enregistre les plus fortes hausses de salaires, tout comme les responsables sinistres avec plus de 5 ans d’expérience. Les souscripteur de risques d’entreprise, les responsables marché et partenariat ainsi que les inspecteurs et animateurs de réseau voient aussi leur rémunération à la hausse. Enfin, les directeurs commerciaux et les risk managers gardent la même moyenne salariale.