Assurance / Catastrophes naturelles : Aon Benfield établit une modélisation du risque sismique à Chypre

Aon Benfield vient de réaliser une étude sur les risques de séismes à Chypre. Le courtier en réassurance a examiné la situation de l’ile à la demande des assureurs de la région qui souhaitaient évaluer correctement leur exposition en cas de sinistre.

Aon Benfield a établi une modélisation du risque de tremblements de terre sur l’ile de Chypre, à la demande des assureurs qui cherchent à mieux comprendre les dangers sismiques de la région. Situé dans une zone très exposée, l’archipel est placé à la limite des plaques anatolienne et africaine. « Au cours des 100 dernières années, Chypre a connu près de 20 tremblements de terre qui ont causé de nombreux dommages matériels, ainsi que des blessures et des décès dans certains cas », précise le Aon dans un communiqué.

Devant le fort risque de séismes, les compagnies d’assurance locales ont fait pression pour obtenir la mise à jour d’un modèle qui puisse fournir une évaluation réaliste de leur exposition en cas de sinistres. Aon Benfield a donc effectué des travaux de recherche en anticipant l’ensemble des sources sismiques potentielles à Chypre. 10.000 scénarios de tremblement de terre, à la fois onshore et offshore ont été envisagés. Le courtier en réassurance a également étudié la vulnérabilité du parc immobilier chypriote en tenant compte de l’âge des bâtiments et de la zone sismique, ainsi que la répartition géographique des constructions. Aon précise que son modèle de prévisions « a contribué à combler les lacunes d’un marché assurantiel où aucune solution de rechange face à ce péril n’existait ».

Sources : Insurance Journal