Tremblements de terre / USA : La necessité de s’assurer

Les États-Unis sont très souvent exposés à des catastrophes naturelles majeures, notamment les tremblements de terre. Pour la population, très vulnérable à ces phénomènes et mal informée, il est nécessaire de s’assurer.

Avec le tremblement de terre qui a touché la côte est hier, les américains sont presque habitués à affronter des événements climatiques importants. Pourtant, selon l’Insurance Information Institute (Institut d’Information de l’Assurance), un grand nombre de la population américaine est vulnérable à ces catastrophes naturelles, d’autant que « les tremblements de terre ne sont pas couverts par les polices d’assurance standards des propriétaires ou des entreprises américaines ». Les indemnisations n’interviennent donc qu’au titre d’extensions de garanties qu’il faut penser à souscrire dans son contrat habitation ou auto.

Une population mal informée

Depuis le début de l’année, les 39 états américains ont été touchés par des tremblements de terre de plus ou moins forte intensité. Toujours selon l’Insurance Information Institute, 90% de la population des USA vit dans des zones sismiques actives, notamment en ville et en banlieue.

Face à ces risques et aux dégâts souvent très importants qu’ils entraînent, la population est également mal informée sur son niveau de couverture. L’institut appelle donc la population « à mieux communiquer avec les compagnies d’assurance pour s’assurer qu’elle dispose du bon type de couverture ».

Un coût variable selon les cas

Le coût des contrats d’assurance habitation du marché américain varie suivant l’âge et les matériaux d’une maison (ossature bois, pierre, etc), ainsi que sa localisation (par exemple, l’assurance dans le Tennessee sera moins chère qu’en Californie). Ensuite, les extensions de garanties pour la couverture des séismes varient selon les cas. Certaines couvrent les conséquences de secousses et de fissures qui peuvent détruire un bâtiments ou des biens personnels, d’autres prennent en charge de plus gros dommages (incendies, dégâts des eaux, fuites de gaz, etc). Les polices d’assurance comprennent généralement une franchise allant de 2 à 20% de la valeur de remplacement de l’habitation.

Pour ce qui est des automobiles, les véhicules sont couverts pour les dommages consécutifs à un tremblement de terre par une assurance complète mais facultative. Cette dernière comprend également une protection contre les inondations et les dégâts des ouragans ainsi que le vol. Son coût varie également suivant le modèle et l’endroit où il est stationné.