Top 5/Edito : Le PLFSS raffermit l’essaim

Non les abeilles ne sont pas en voie de disparition. Enfin, pas dans l’assurance. Après deux années de sommeil, l’essaim tombe à nouveau sur la ministre de la Santé et son PLFSS 2016. Tout dard dehors, le collectif d’intermédiaires s’insurge contre la volonté de créer une sorte d’ACS pour les plus de 65 ans. Et les hyménoptères d’ajouter que 100.000 emplois sont menacés par cet article 21 du PLFSS 2016. C’est comme si la ville de Roubaix était rayée de la carte… Fort de son premier combat contre les clauses de désignation, le collectif revendique pour celui-ci une mobilisation plus forte et prévoit d’essaimer devant plusieurs Pôle Emploi en province. Avant de déployer ses ouvrières devant le Sénat.

En deuxième position de notre top 5, nous restons dans le registre tragique avec les inondations du Sud-Est. La facture s’annonce salée pour le secteur avec un demi-milliard d’euros au moins à régler. Ca pique comme on dit.

Heureusement le secteur a les reins solides comme le montre l’ACPR dans son édition des chiffres de la banque et de l’assurance 2014 dont nous avons tiré un portrait-robot. Les assureurs continuent de faire leur miel. La rentabilité technique reste stable et “à un niveau élevé”, souligne le régulateur.

Preuve que les inondations du mois d’octobre ont été particulièrement marquantes, elles se retrouvent également au pied du podium de notre top 5 avec cette promesse que la grande partie des sinistres seront réglés dans les deux mois. Une annonce effectuée par l’AFA, nymphe du secteur éclose aux yeux du grand public au moment de ces intempéries

La MNT et sa double décision closent ce top 5. La mutuelle a décidé de butiner chez Smacl Assurances tout en rejoignant la méga-colonie formée autour d’Harmonie Mutuelle et Mgen.