Stratégie : Gel des tarifs, nouvelles cibles, la Maif ambitieuse pour 2013-2014

En marge de la présentation des résultats de 2012, la Maif a annoncé un gel des tarifs en assurance-auto, des réductions sur la cible des jeunes enseignants et actifs, et la poursuite du partenariat avec la MGEN sur l’assurance de personnes.

Avec des résultats solides, la Maif se permet de mettre la pression sur ses concurrents, en annonçant un gel des tarifs en assurance auto pour 2014.
Nous pouvons annoncer avec quelques mois d’avance que nous n’augmenterons pas les tarifs d’assurance-auto” a expliqué Roger Belot, président de la Maif, lors de la conférence de presse des résultats mercredi 15 mai.
La mutuelle d’assurances s’appuie sur des résultats techniques favorables sur son contrat VAM (Véhicule à moteur) pour ne pas hausser ses tarifs et même peut-être les baisser.

Le conseil d’administration décidera en septembre s’il s’agit d’un maintien ou d’une baisse” a précisé Roger Belot. Un mesure aussi destinée à réfuter l’idée d’une assurance auto cher, présente dans les cabinets ministériels et particulièrement celui de Benoît Hamon. “Un message que je ne qualifierais pas de politique, mais en tout cas un message dans le contexte de l’adoption du projet de loi consommation” défend Pascal Demurger, directeur de la Maif.

Dans ce plan qui vise à “donner priorité au pouvoir d’achat” selon les dirigeants, la Maif va également proposer de nouveaux produits pour les jeunes enseignants, avec une réduction en fonction du nombre de contrats souscrits. La même mesure s’appliquera en-dehors du sociétariat habituel de l’assureur mutualiste, avec “Maif First”, une offre destinée aux jeunes actifs.

Enfin, en matière de santé, la Maif rappelle qu’elle apporte 1/3 des adhérents à MGEN-Filia, la branche “pour tous” de la mutuelle santé. L’objectif est de développer à l’avenir d’autres produits, comme la prévoyance, assurance emprunteur ou la dépendance.