Santé : Le grand emprunt au secours des hôpitaux

Une partie des 10Mds d’euros non affectés du grand emprunt de 35Mds contracté en 2010, pourrait être utilisée sur le secteur hospitalier, nous apprend aujourd’hui le journal Les Echos.

Selon le quotidien économique Les Echos, une partie non allouée du grand emprunt pourrait être destinée à alimenter « des projets de modernisation informatique ou d’innovation thérapeutique » au sein des hôpitaux.

Le 21 juillet dernier, l’agence de notation Moody’s a abaissé la note des centre hospitaliers universitaires français, notamment à cause des dépenses et de la mauvaise santé financière de certains établissements.

En mars dernier, ce coup de pouce aux hôpitaux, à travers plusieurs projets, avait déjà été annoncé par le Commissariat général à l’investissement. Le quotidien ne précise toutefois pas le montant qui pourrait être injecté dans le secteur hospitalier alors que certains établissements sont montrés du doigt.