Résultats T3 : Swiss Life stabilise ses primes

L’assureur Swiss Life a dévoilé mardi des primes supérieures aux attentes des marchés pour le troisième trimestre, malgré une érosion de son activité dans l’assurance-vie en France.

De juillet à septembre, les primes émises ont représenté à 2,9Mds de francs, soit une baisse de 1% en devises locales mais une hausse de 1% en francs suisse. Sur neuf mois, elles totalisaient 12,8Mds de francs, soit une progression de 1% en monnaies locales.

Les analystes interrogés par l’agence AWP tablaient respectivement sur des chiffres de 2,7Mds pour le troisième trimestre et de 12,7Mds sur neuf mois.

« Nous sommes satisfait du développement de nos activités au troisième trimestre 2012, » a commenté Bruno Pfister, le directeur général de l’assureur helvète dans un communiqué.

En Suisse, où le groupe réalise plus de la moitié de son activité, les primes émises ont augmenté de 2% sur neuf mois, à 6,8Mds de francs, grâce à l’augmentation des primes périodiques dans le secteur de la prévoyance.

En France, les primes ont cependant reculé de 2%, à 3,1Mds de francs sur la période, plombées par un recul dans l’assurance vie. « L’évolution du marché dans l’ensemble s’explique encore par les incertitudes crées par le gouvernement français à travers le débat sur la fiscalité et la concurrence féroce des produits d’épargne des banques, » a déclaré aux analystes Thomas Buess, son directeur financier, lors d’une conférence téléphonique.

Il s’est cependant dit satisfait de la performance de Swiss Life en France, précisant que, contrairement à nombre de ses concurrents, ses activités d’assurance vie avaient enregistré des afflux d’argent positifs.

Thomas Buess a également souligné la bonne performance dans l’assurance santé et la prévoyance : « Dans l’ensemble, nous avons atteint notre objectif d’enregistrer une croissance supérieure au marché sur nos activités stratégiques à plus fortes marges, » a-t-il affirmé.

La filiale allemande AWD, une société de services financiers rachetée mars 2008, a quant à elle affiché des ventes en baisse de 13%, à 340,2M. Ces chiffres étaient « plus faibles qu’anticipés, » note Daniel Bischof, analyste chez Helvea. « La contribution de cette unité au chiffre d’affaires est relativement immatérielle, » nuance-t-il cependant.

L’assureur suisse peine à restructurer cette société basée à Hanovre, qui a fait l’objet de plaintes de clients devant les tribunaux allemands, forçant Swiss Life à passer une provison pour litige de 9,3M d’euros dans les comptes du premier semestre.

Le groupe passera le modèle d’affaires d’AWD à la loupe lors de sa Journée d’investisseurs qui se tiendra le 28 novembre. A 11H42 GMT, le titre accuse une baisse de 0,43% à 116,10 francs suisses, alors que l’indice SMI perd 0,16%.

ZURICH, 13 novembre 2012 (AFP)